ASRC - Session Ukraine (25 juin 2019)

intervention de la Représentante permanente de la France auprès de l’OSCE – ASRC - Session Ukraine (25 juin 2019)

au nom de la France et de l’Allemagne

- Monsieur le Président, je souscris pleinement aux éléments mis en avant par M. Siebert au nom de l’Allemagne et de la France en tant que membres du format Normandie, et souhaiterais ajouter quelques mots, également au nom de l’Allemagne, sur la récente visite en France de M. Zelenskiy et les prochaines échéances en format Normandie.

- Le président Zelenskiy s’est rendu à Paris pour une visite officielle le 17 juin dernier, avant de se rendre à Berlin le lendemain tel que déjà mentionné par le Directeur M. Siebert lors de son intervention. Il s’agissait de ses premières visites bilatérales à l’étranger depuis son élection.

- A Paris il s’est entretenu avec le Président Macron, pour la première fois en tant que président, mais également avec le ministre de l’économie et des finances Bruno Lemaire et le président du Sénat Gérard Larcher.

- Concernant le conflit dans l’Est de l’Ukraine, le président ukrainien a remercié le président Macron pour le soutien apporté par la France et l’Allemagne au sein du format Normandie, et a signalé sa volonté de poursuivre l’engagement ukrainien au sein des formats de négociation existant pour le règlement du conflit que sont le format Normandie et le Groupe de contact trilatéral.

- En tant que membres du format Normandie, la France et l’Allemagne saluent les signaux clairs envoyés par le Président Zelenskyi lors de ces visites, et depuis son élection, en faveur d’une poursuite de l’engagement ukrainien dans les efforts de règlement du conflit.

- Lors de sa visite à Paris, le Président Zelenskiy et le Président de la République sont convenus que plusieurs gestes sont attendus de la Russie pour rétablir une atmosphère propre à favoriser des négociations constructives, notamment la libération des prisonniers politiques détenus en Russie et des 24 marins emprisonnés depuis l’incident du détroit de Kertch en octobre dernier.

- La France et l’Allemagne appellent les parties à se saisir de la dynamique actuelle pour se réengager pleinement dans la mise en œuvre des Accords de Minsk auxquels ils ont souscrits.

- Le président Macron a réaffirmé sa disposition à accueillir un sommet en format Normandie le moment venu. Les discussions se poursuivront entre les conseillers diplomatiques des chefs d’Etats et de gouvernements du format Normandie dans les semaines à venir./.

PDF - 257.4 ko
Intervention de l’Allemagne à la session Ukraine de l’ASRC
(PDF - 257.4 ko)

Dernière modification : 25/06/2019

Haut de page