Après Marioupol, Conseil permanent spécial sur l’Ukraine.

Après les dernières offensives séparatistes sur Marioupol, qui ont fait de nombreuses victimes, la présidence serbe a convoqué un Conseil permanent spécial le 26 janvier pour discuter de la situation, en visioconférence avec l’Ambassadeur Apakan (chef de la mission spéciale d’observation de l’OSCE en Ukraine) et Heidi Tagliavini (représentante de l’OSCE dans le groupe de contact trilatéral avec l’Ukraine et la Russie).

Comme l’avait fait Madame Mogherini, l’Union européenne a condamné ces attaques et souligné la responsabilité de la Russie, et a appelé à une réunion rapide de toutes les parties aux accords de Minsk.

Le représentant permanent français a lui aussi exprimé à titre national la grande préoccupation de la France et a regretté que cette nouvelle escalade se produise au lendemain de la réunion ministérielle de Berlin en format Normandie (21 janvier) : la France soutient les efforts diplomatiques mais à condition qu’ils puissent donner des résultats et la Russie a eu une responsabilité évidente par son influence sur les séparatistes. »

Dernière modification : 14/09/2015

Haut de page