Biélorussie – Droits de l’Homme – Rapport de l’OSCE – Déclaration de la porte-parole (5 novembre 2020)

La France a pris connaissance du rapport sur les violations des droits de l’Homme et les fraudes électorales constatées lors de l’élection présidentielle du 9 août 2020 en Biélorussie, préparé par M. Wolfgang Benedek, expert indépendant. Ce rapport fait suite au déclenchement du mécanisme de Moscou de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), à l’initiative de 17 pays dont la France, un mécanisme visant à enquêter sur les allégations de graves violations des engagements de l’OSCE en matière de droits de l’Homme et à identifier des actions pour y mettre fin.

Le rapport de M. Benedek, présenté aux 57 États participants de l’OSCE, confirme les allégations de fraude électorale, de violation des libertés de rassemblement et d’expression ainsi que de traitements inhumains et d’actes de torture en Biélorussie. Il relève également les atteintes à la liberté de la presse et la dégradation de la sécurité des journalistes.

La France appelle la Biélorussie à mettre pleinement en œuvre les recommandations contenues dans ce rapport et continuera à suivre avec attention l’évolution de la situation dans ce pays. Elle réitère son plein soutien au peuple biélorusse et aux organisations de la société civile qui, avec courage, défendent leurs libertés et leurs droits fondamentaux.

Dernière modification : 09/11/2020

Haut de page