Commémoration des dix ans de la guerre en Géorgie (6 août 2018)

Dix ans après le conflit armé qui a opposé la Géorgie à la Russie, la France réaffirme son attachement à la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Géorgie dans ses frontières internationalement reconnues et appelle la Russie à mettre pleinement en œuvre les engagements qu’elle a souscrits les 12 août et 8 septembre 2008.

La reconnaissance unilatérale des autorités autoproclamées de ces régions séparatistes de l’Abkhazie et de l’Ossétie du Sud constitue une atteinte à la souveraineté de la Géorgie et une violation de ses frontières internationalement reconnues.

La militarisation de ces régions, ainsi que les obstacles mis à l’adoption de mesures de confiance et au renforcement des relations entre celles-ci et le reste de la Géorgie, sont inacceptables et entravent la réconciliation souhaitable entre tous les habitants du pays.

La France continuera à agir en faveur d’un règlement pacifique du conflit en Géorgie sur la base des règles et des principes fondamentaux du droit international dans le but d’obtenir la mise en oeuvre complète des dispositions de l’accord de cessez-le-feu du 12 août 2008.

En savoir plus

Dernière modification : 08/08/2018

Haut de page