Commémoration du 20ème anniversaire de la signature de l’Accord de Florence sur la maîtrise des armements dans les Balkans

Inspiré du Traité sur les Forces armées conventionnelles en Europe, l’Accord, issu de l’article IV des Accords de Dayton, a été signé le 14 juin 1996 à Florence après plus de cinq mois de négociations sous les auspices de l’OSCE. L’objectif était de trouver un équilibre entre les forces armées des États Parties couvrant le territoire de la Bosnie-Herzégovine, de la Croatie et de la République fédérale de Yougoslavie d’alors (aujourd’hui, la République de Serbie et le Monténégro). L’Accord devait permettre de rétablir des relations de bon voisinage et d’instaurer une coopération régionale.

A l’occasion du 20ème anniversaire de la signature de l’Accord sur la maîtrise des armements au niveau sous-régional pour la Bosnie-Herzégovine, la Croatie, la Serbie et le Monténégro, Almir Sahovic, Ministre délégué pour les relations multilatérales du ministère des Affaires étrangères de la Bosnie Herzégovine, a remis à Mme Roger-Lacan ainsi qu’aux autres Ambassadeurs du Groupe de Contact, un prix en reconnaissance de la contribution de la France à la mise en œuvre de cet accord. Le directeur du Centre pour la Prévention des Conflits de l’OSCE, M. Pesko s’est félicité des actions concrètes mises en œuvre dans le cadre de l’OSCE, qui ont permis la destruction d’importants stocks d’armes dans les Balkans occidentaux, contribuant à renforcer la confiance entre les parties et à restaurer la sécurité.

En tant que membre du Groupe de contact (Italie, France, Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne) pour le suivi de la mise en œuvre du plan de paix, la France a activement travaillé à la paix durable et à la restauration du dialogue dans la région. Son implication politique, diplomatique et militaire pour contribuer à la stabilisation de la région a été forte et ininterrompue. Au cours de ces célébrations qui se sont tenues les 14 et 15 juin au siège de l’OSCE à Vienne, la représentation permanente de la France a pu témoigner de vingt ans de succès dans le cadre de l’Article IV qui, sous l’égide de l’OSCE, a contribué à renforcer la coopération entre les Etats parties dans le domaine de la sécurité et de la défense.

Ces avancées au niveau sous-régional ont reconstruit la sécurité en Europe du Sud Est. Loin d’être isolée, l’Europe du Sud Est apaisée apporte aujourd’hui sa contribution à la stabilité de notre continent tout entier et au renforcement de la confiance entre les Etats.

Almir Sahovic, Ministre délégué pour les relations multilatérales du ministère des Affaires étrangères de la Bosnie Herzégovine et l'Ambassadeur d'Italie, représentant permanent auprès de l'OSCE
Almir Sahovic, Ministre délégué pour les relations multilatérales du ministère des Affaires étrangères de la Bosnie Herzégovine et l'Ambassadeur de l'Allemagne, représentant permanent auprès de l'OSCE
Almir Sahovic, Ministre délégué pour les relations multilatérales du ministère des Affaires étrangères de la Bosnie Herzégovine et l'Ambassadrice de France, représentante permanente auprès de l'OSCE
L'Ambassadeur d'Allemagne s'exprimant au nom de la présidence de l'OSCE
Marcel Pesko, directeur du Centre de prévention des conflits du Secrétariat de l'OSCE

Dernière modification : 16/06/2016

Haut de page