Conférence annuelle d’examen des questions de sécurité à l’OSCE, Vienne 19-20 juin 2013

A l’occasion de la conférence annuelle d’examen des questions de sécurité à l’OSCE, Madame Michèle Ramis, ambassadrice chargée de la lutte contre la criminalité organisée, est intervenue dans la session consacrée aux menaces transnationales, le 19 juin.
Cette intervention répondait à une invitation du Secrétaire général de l’OSCE, Monsieur Lamberto Zannier, que l’ambassadrice Ramis avait eu l’occasion de rencontrer le 13 février dernier à Vienne, quelques jours après qu’elle ait pris ses fonctions.

Dans son allocution, Madame Ramis a rappelé que la lutte contre la criminalité organisée constituait un enjeu de sécurité majeur. Ce phénomène devait donc être appréhendé à un niveau plus politique, compte tenu de son impact déstabilisateur sur les institutions et sur la sécurité régionale voire internationale.

Madame Ramis a présenté les principales menaces et notamment les plus graves : trafic de stupéfiants, contrefaçon, traite des êtres humains et cybercriminalité, et souligné le caractère essentiel de la coopération internationale, non seulement entre Etats mais au travers de la coordination des actions des organisations internationales, pour répondre à ce défi.

Elle a également décrit les grandes lignes de la politique française en matière de lutte contre les menaces transnationales, rappelant notamment l’implication de la France au plan international, au travers d’initiatives multilatérales aux Nations-Unies, au sein de l’Union européenne ou encore dans le cadre du G8. Parmi ces initiatives, elle a mentionné la lutte contre le trafic d’opiacés en provenance d’Asie centrale dans le cadre du Pacte de Paris.

Elle a par ailleurs évoqué certains engagements de la France au plan bilatéral, tel que le traité d’amitié et de coopération entre la France et l’Afghanistan signé en 2012.

Enfin, l’ambassadrice Ramis a confirmé que l’OSCE, grâce à son approche multidimensionnelle des questions de sécurité et sa présence sur le terrain au travers de ses missions, avait un rôle régional important à tenir aux côtés d’autres organisations internationales actives pour lutter contre les menaces transnationales. Elle s’est félicitée de la complémentarité entre l’ONUDC et l’OSCE, les deux Organisations ayant inscrit leur coopération dans le cadre d’un plan d’action conjoint 2013-2014.

PDF - 112.8 ko
Intervention de Mme Ramis
(PDF - 112.8 ko)

Dernière modification : 03/07/2013

Haut de page