Conférence de Berlin sur l’antisémitisme (13 novembre 2014)

Le Secrétaire d’Etat aux affaires européennes, M. Harlem Désir, a participé à la conférence de commémoration du 10ème anniversaire de la déclaration ministérielle de l’OSCE sur la lutte contre l’antisémitisme organisée par la Présidence suisse de l’OSCE, le Ministère des affaires étrangères allemand et le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH) le 13 novembre dernier à Berlin.

Cette conférence de haut niveau a examiné la mise en oeuvre des engagements adoptés par l’OSCE en 2004 et a identifié les défis actuels se posant dans la lutte contre l’antisémitisme et la meilleure manière d’y répondre. Un forum de la société civile a précédé la conférence le 12 novembre et présenté ses recommandations aux Etats participants le 13 novembre. M. Harlem Désir est intervenu aux côtés du Ministre des affaires étrangères slovaque, M. Miroslav Lajcak, de l’Ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations Unies à New York, Mme Samantha Power, et du Ministre adjoint des affaires étrangères d’Israël, M ; Tzachi Hanegbi, et a présenté les efforts de la France dans la lutte contre l’antisémitisme.

La déclaration de Berlin adoptée en 2004 par les Etats participants de l’OSCE contient des engagements forts qui restent plus que jamais d’actualité : condamnation sans appel de toutes les manifestations d’antisémitisme, rappel que les développements internationaux, y compris ceux se déroulant en Israël et au Moyen Orient, ne peuvent jamais justifier l’antisémitisme, engagement à collecter des statistiques sur les crimes antisémites et à mettre en place des programmes d’éducation sur la tragédie de l’holocauste, mandat confié au BIDDH pour assister les Etats en la matière en coordination avec les autres organisations internationales compétentes.

L’Ambassadeur Représentante Permanent de la France auprès de l’OSCE à Vienne a également participé à la conférence.

Pour en savoir plus

Dernière modification : 21/11/2014

Haut de page