Conseil permanent du 16 mai 2013

Lors du Conseil permanent de l’OSCE du 16 mai 2013 :

La Représentante spéciale et coordinatrice de l’OSCE pour la lutte contre la traite des êtres humains, Mme Maria Grazia Giammarinaro, a détaillé devant les Etats-participants ses priorités d’action.

Le Secrétaire général, l’Ambassadeur Lamberto Zannier a présenté les grandes lignes de programme budgétaire pour le budget 2014

A la fin du Conseil, sous point divers, la France a prononcé une déclaration à l’occasion des commémorations organisée dans le cadre de la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. Elle a notamment cité un extrait du discours prononcé à cette occasion par le président de la République : « la liberté n’est pas un don de la nature ou un acquis de la civilisation, c’est un apprentissage, une conquête de chaque jour, une victoire jamais achevée. En un mot, la liberté c’est une responsabilité dont les peuples comme les êtres doivent savoir être dignes. Et continuer à se battre pour elle, au nom du progrès et de l’humanité. Mais aussi de la solidarité à l’égard du monde. »

PDF - 27.4 ko
Intervention de la France sur la commémoration de la journée nationale des mémoires de la traite de l’esclavage et de leurs abolitions
(PDF - 27.4 ko)
PDF - 63.7 ko
Déclaration de l’Union européenne en réponse à la présentation du Secrétaire général sur les grandes lignes de programme 2014
(PDF - 63.7 ko)
PDF - 62.5 ko
Déclaration de l’UE en réponse à la Représentante spéciale et coordinatrice de l’OSCE pour la lutte contre la traite des êtres humains
(PDF - 62.5 ko)

Dernière modification : 23/05/2013

Haut de page