Conseil permanent du 31 mars 2011

M. Hamrokhon Zarifi, Ministre des Affaires étrangères du Tadjikistan, a prononcé une intervention au Conseil permanent pour évoquer l’assistance apportée par l’OSCE à son pays. Au cours du débat qui a suivi, la Hongrie, au nom de l’Union européenne, lui a répondu en se félicitant de l’amélioration de la situation sécuritaire au Tadjikistan, tout en exprimant ses préoccupations à l’égard de ses progrès au regard de ses engagements dans la dimension humaine. Le directeur du Centre de prévention des conflits a ensuite présenté le dernier rapport d’activité du Bureau de l’OSCE à Minsk. Au cours du débat qui a suivi, le Canada, au nom de 43 Etats participants, dont la France, a regretté la fermeture du Bureau ce même jour, suite au refus de la Biélorussie de reconduire son mandat, dont ils estimaient qu’il n’avait pas été mené à son terme au vu de la situation des droits de l’Homme à la suite des élections présidentielles de décembre. Au titre des questions d’actualité, la Hongrie a évoqué, au nom de l’Union européenne, l’ouverture d’une enquête contre l’ancien président ukrainien Leonid Koutchma et a appelé à une enquête et un procès pleinement conformes à l’état de droit. Le Consei permanent a par ailleurs adopté plusieurs décisions relatives aux prochains événements de l’OSCE.

PDF - 64.5 ko
Journal du Conseil permanent
(PDF - 64.5 ko)
PDF - 56.3 ko
Intervention de l’UE sur le Tadjikistan
(PDF - 56.3 ko)
PDF - 49.2 ko
Intervention de l’UE sur la sécurité des journalistes en Ukraine
(PDF - 49.2 ko)

Dernière modification : 07/04/2011

Haut de page