Déclaration de la France au sujet de la décision des Etats-Unis de se retirer de l’Accord de Paris

Prononcée par Alexandre Vulic,
Représentant permanent adjoint de la France auprès de l’OSCE
au conseil permanent du 8 juin 2017.

Je prononce cette déclaration au nom de la France et fais référence à la déclaration conjointe des chefs d’Etat et de gouvernement allemand, italien et français du 1er juin.

Nous prenons note avec regret de la décision des Etats-Unis de se retirer de l’Accord de Paris sur le climat.

Cet accord universel demeure la pierre angulaire de la coopération internationale afin de faire face au dérèglement climatique de manière efficace et au moment opportun, ainsi que de mettre en œuvre les objectifs de développement durable de l’Agenda 2030.

Nous considérons que la dynamique née à Paris en décembre 2015 vers une économie bas carbone est irréversible et nous sommes fermement convaincus que l’Accord de Paris ne peut être renégocié car il représente un outil vital pour notre planète, nos sociétés et nos économies.

Nous sommes convaincus que la mise en œuvre de l’Accord de Paris offre des opportunités économiques substantielles pour la prospérité et la croissance dans nos pays et à l’échelle mondiale.

Nous réaffirmons par conséquent notre fort engagement en faveur de la mise en œuvre rapide de l’Accord de Paris et nous encourageons tous nos partenaires à accélérer leurs actions de lutte contre le dérèglement climatique.

La France appuiera l’ensemble des groupements d’acteurs nés de la COP21 qui rassemblent des États, des villes, des citoyens et des entreprises, pour continuer la lutte contre le dérèglement climatique partout sur la planète.

Comme l’a souligné le Président de la République Emmanuel Macron, si nous n’agissons pas, les prochaines générations connaitront un monde fait de migrations, de guerres, de pénuries et de disparitions de villes côtières, causées par le dérèglement du climat. En tant qu’organisation de sécurité, l’OSCE doit donc demeurer pleinement mobilisée face au défi climatique. Dans ce contexte, nous apportons notre soutien entier à la présidence autrichienne qui accorde une grande importance aux questions environnementales dans la deuxième dimension.

Dernière modification : 09/06/2017

Haut de page