Deux décisions majeures pour lutter contre les menaces transnationales

Lors du Conseil permanent du 26 juillet, les Etats participants ont adopté deux décisions majeures pour renforcer l’efficacité de l’OSCE dans la lutte contre les menaces transnationales en la dotant d’un cadre stratégique pour les activités dans le domaine de la police et en validant un concept pour lutter contre le trafic de drogues et les détournements de précurseurs chimiques.

Le premier document permettra de cadrer précisément le rôle de l’OSCE dans les activités de police en définissant en particulier des priorités thématiques et en s’appuyant sur l’approche multidimensionnelle, véritable marque de fabrique de l’OSCE. Le renforcement de la coordination avec d’autres Organisations internationales occupe une place importante dans cette stratégie.

Le second document inscrit l’action de l’OSCE dans le cadre des instruments juridiques et des initiatives des Nations-Unies, tout en reconnaissant la contribution que l’OSCE peut apporter en matière d’assistance aux Etats participants ou de dialogue sur les questions liées aux drogues, en accordant une place importante aux politiques de prévention.

Ainsi que l’a souligné M. François Alabrune, ambassadeur, Représentant permanent de la France à l’OSCE, lors de son intervention en séance, l’adoption de ces deux décisions permet à l’OSCE de franchir une nouvelle étape importante dans la lutte contre les menaces transnationales, quelques mois après la création d’une direction spécialisée au sein du Secrétariat général de l’Organisation. Il a également rappelé que c’est à l’initiative de la France qu’avaient été entrepris les travaux de conception de la stratégie pour les activités de police de l’OSCE.

PDF - 39.3 ko
Décision 1048
(PDF - 39.3 ko)
PDF - 41.7 ko
Décision 1049
(PDF - 41.7 ko)

[Lieutenant-colonel Jérôme DELHEZ, 26 juillet 2012]

Dernière modification : 14/09/2015

Haut de page