Femmes, Paix et Sécurité : la France parmi les panélistes du Dialogue de sécurité

Diplômée de l’Ecole de l’air en 1986, la Générale Véronique BATUT a travaillé dans des domaines aussi variés que le renseignement, l’aviation de reconnaissance et le soutien aux opérations Harmattan et Serval, notamment lors du commandement de la Base aérienne 106 à Mérignac. Elle poursuit sa carrière en administration centrale au sein de l’état-major de l’Armée de l’air et l’état-major des Armées, où elle développe une expertise dans les domaines capacitaires, budgétaires et les programmes d’armement, en France et à l’international.

Depuis le 1er septembre 2018, la Générale BATUT est officier général chargé des affaires nucléaires, de la sécurité aérienne et de la navigabilité à l’état-major de l’armée de l’air. Elle est également Officier de la Légion d’honneur et Officier de l’Ordre national du Mérite.

Elle a pris la parole lors du Dialogue de sécurité dédié à la résolution 1325 du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur les Femmes, la Paix et la Sécurité. Cette séance plénière était l’occasion d’échanger sur la participation des femmes dans le secteur de la sécurité tant du point de vue politique que militaire, mais surtout de s’interroger sur les pistes d’amélioration possibles. La promotion du leadership féminin, l’expérience des femmes au sein des forces armées et notamment au travers des armées françaises et l’impact des stéréotypes de genre dans le secteur de la sécurité sont autant de thématiques qui ont été abordées le mercredi 27 mars 2019.

PDF - 23.9 ko
Intervention de la Générale Batut
(PDF - 23.9 ko)
PDF - 277.7 ko
Intervention de la France
(PDF - 277.7 ko)

Dernière modification : 01/04/2019

Haut de page