François Fillon veut lancer un nouveau partenariat élargi de l’OSCE

Le Premier ministre, François Fillon, s’est rendu, le 1er décembre, au sommet de l’OSCE à Astana, capitale du Kazakhstan, qui accueille les 56 Etats de l’OSCE du 1er au 2 décembre. L’année 2010 marque le 35e anniversaire de l’Acte final d’Helsinki et le 20e de la Charte de Paris pour une nouvelle Europe. Onze années se sont écoulées depuis le dernier sommet à Istanbul en 1999.
Astana ("capitale" en kazakh) : nouvelle capitale(1) du Kazakhstan depuis 1997. François Fillon est arrivé dans la ville au premier jour du sommet 2010 de l’OSCE pour présenter les priorités de la France dans le cadre de l’OSCE. Il a rappelé l’implication de la France pour une relance du dialogue sur la sécurité européenne. Notamment avec la proposition formulée par le président Nicolas Sarkozy dès 2008 ayant conduit au Processus de Corfou et à la reprise du dialogue en 2009. Il a également réaffirmé la pertinence des principes de l’Acte final d’Helsinki et de la Charte de Paris. Tout comme le besoin d’une "approche globale" qui prenne en compte les trois "corbeilles" de l’Acte d’Helsinski : les questions militaires, les questions économiques et environnementales, le respect des droits de l’homme et les progrès de la démocratie.

Modernisation et élargissement

Depuis la tenue du dernier sommet de l’OSCE, en 1999 à Istanbul, l’Europe a subi de nouvelles menaces qui débordent le seul continent européen : "émergence de réseaux terroristes internationaux […], développement d’organisations criminelles aux ramifications internationales, crise de la prolifération en Iran" et concernant le domaine économique, "des risques systémiques comme ceux liés à la volatilité des prix des matières premières ou la financiarisation excessive des économies", a cité François Fillon.
Avec un constat : il n’est pas possible "d’affronter les réalités du 21e siècle avec des outils du 20e siècle", a souligné François Fillon qui demande "de réviser en profondeur nos outils et nos pratiques", notamment en faisant de la réactivité de l’Organisation une condition de son efficacité. Autre souhait du Premier ministre : la relance des négociations sur l’application du régime des Forces conventionnelles en Europe (FCE). Mais pour François Fillon, la modernisation des outils de l’Organisation doit "s’inscrire dans une vision plus large."
Le Premier ministre propose ainsi le développement d’un "nouveau multilatéralisme soutenu par une réforme profonde des institutions internationales." Une rénovation prenant en compte le développement des partenariats "qu’il s’agisse de l’espace économique et humain commun à l’Union européenne et la Russie […], avec ses partenaires continentaux dans le cadre du Partenariat oriental, ou la coopération avec ses voisins du Sud dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée" afin de "jeter les fondements d’une communauté de sécurité dans les espaces euro-atlantique et euro-asiatique", a déclaré François Fillon.
"C’est dans cet esprit que nous entendons mener notre présidence du G8 et du G20", a précisé Le Premier ministre.
Progresser résolument dans le règlement des "conflits gelés"
Le règlement des conflits sur la Transnistrie, la Géorgie et le Haut-Karabagh doit évoluer. François Fillon a appelé à "entrer dans une phase plus active" dans les négociations sur la Transnistrie "en vue du règlement du conflit qui respecte la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Moldavie." Concernant la Géorgie, "nous voulons le respect de son indépendance, de sa souveraineté et de son intégrité territoriale dans ses frontières internationalement reconnues", a affirmé le Premier ministre. Sur le conflit du Haut-Karabagh, "il ne peut y avoir qu’une solution politique équilibrée et négociée sur la base notamment des propositions avancées conjointement par les présidents Sarkozy, Medvedev et Obama", du Groupe de Minsk, a rappelé le Premier ministre.

(1) Astana est la 4e capitale du Kazakhstan après plusieurs choix successifs dans les années 1920 : Orenbourg, Kyzyl-Orda et Alma-Ata (aujourd’hui Almaty)
Le Sommet à Astana [photo : Viet-Luan Nguyen] - JPEG
[photo : Viet-Luan Nguyen]

PDF - 33.9 ko
Discours de M. Fillon à Astana
(PDF - 33.9 ko)

Dernière modification : 10/01/2011

Haut de page