Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19

Infection pulmonaire - Coronavirus Covid-19 (16/03/2020)

L’OMS a qualifié, le 30 janvier, l’épidémie de Coronavirus Covid-19 apparue à Wuhan fin décembre 2019, « d’urgence de santé publique de portée internationale ». A ce jour, des dizaines de milliers de cas dans le monde ont été répertoriés (voir liste des pays concernés et chiffres via le lien https://www.ecdc.europa.eu/en/geographical-distribution-2019-ncov-cases).

Il est impératif de suivre les consignes des autorités locales et il recommandé de consulter le site du ministère des affaires sociales, le site internet de l’OMS ainsi que le site de l’Agence autrichienne de la santé et de la sécurité Alimentaire A.G.E.S.

Mesures autrichiennes au 16/03/2020
- 
Une hot line a été mise en place : 0 800 555 621 . Elle est joignable du lundi au vendredi de 09h00 à 17h00 afin de répondre à toutes questions relative au coronavirus en Autriche. Par ailleurs il existe un numéro de permanence pour les questions de santé en Autriche le 1450. Cette permanence a été renforcée compte tenu de la situation actuelle.
Les informations ci-dessous sont sous réserve des annonces publiées sur les sites du ministère de l’intérieur, de la santé et des affaires étrangères autrichiens.

Déplacements internationaux

La suspension des vols entre l’Autriche et la France (ainsi que l’Espagne et la Suisse) prend effet le 16 mars à 23h59 pour une semaine. Un réexamen de la situation conduira à une levée ou une prolongation de la mesure.

Les contrôles aux frontières avec l’Italie, la Suisse et le Liechtenstein expireront ou devront être prorogés le 3 avril.

A partir du 17 mars, les pays suivants seront également considérés comme des pays à risque : Royaume-Uni, Pays-Bas, Russie, Ukraine.

Le chancelier a annoncé le 15 mars que le trafic aérien en provenance et à destination de l’Autriche allait prochainement cesser. Sitôt que les derniers autrichiens vivant à l’étranger le désirant auront pu être rapatriés, tout trafic aérien serait interrompu pour une durée indéfinie.

Les compagnies aériennes devaient depuis début mars fournir la liste des passagers au gouvernement à sa demande en cas de confirmation de la contamination au Covid-19 d’un passager issu d’une zone à risque telle que définie par le ministère autrichien des Affaires étrangères ; cette obligation est désormais élargie aux passagers issus de toute destination.

Fréquentation de l’espace public

Le chancelier a annoncé le 15 mars l’interdiction des rassemblements de plus de cinq personnes, sauf pour les activités qui ont pour but la lutte contre le Covid-19 (par exemples les réunions interministérielles).

L’utilisation de l’espace public est limité, voire interdite dès le 16 mars ; les mesures ci-dessous expireront ou devront être prorogées le 22 mars.

Les services de police seront chargés de veiller au respect de ces consignes par des patrouilles fréquentes.

Ces restrictions ne concernent pas les lieux nécessaires pour éviter un danger immédiat pour la vie ou les biens matériels ; les lieux qui servent à soigner et à soutenir ceux qui en ont besoin ; les lieux nécessaires pour pourvoir aux besoins de la vie quotidienne ; les lieux nécessaires à des fins d’activité professionnelle ; les transports en commun pour se rendre dans les lieux précisé ci-avant. Une distance de sécurité d’un mètre devra être respectée quelle que soit la situation.

Le gouvernement a publié par décret une liste des services qui pourront rester ouverts :
1. Pharmacies publiques
2. Épiceries et points de ventes des producteurs alimentaires
3. Drogueries
4. Magasins de vente d’appareils médicaux et d’articles sanitaires, aides et aides médicales
5. Services de santé et de soins
6. Services aux personnes handicapées fournis par les régions dans le cadre des lois sur l’aide aux handicapés, la protection sociale, la participation et l’égalité des chances
7. Services vétérinaires
8. Vente d’aliments pour animaux
9. Vente et maintenance de produits de sécurité et d’urgence
10. Services d’urgence
11. Commerce agricole, dont vente d’animaux d’abattage ainsi que le secteur horticole et le commerce du pays en semences, aliments pour animaux et engrais
12. Stations d’essence
13. Banques
14. Poste, y compris les partenaires postaux et télécommunications
15. Services liés à la Justice
16. Services de livraison alimentaire
17. Transports publics
18. Tabacs et kiosques à journaux
19. Services d’hygiène et de nettoyage
20. Entreprises d’élimination des déchets
21. Ateliers automobiles.
La fréquentation des parcs publics et des espaces de jeux est interdite. La fréquentation des restaurants est désormais interdite au public, à l’exception des restaurants hospitaliers, des centres de santé, maisons de retraites, établissements d’accueil du jeune public (notamment pour les écoles, qui continueront d’assurer des services de garderie pour les parents de manière dérogatoire et exceptionnelle), et des entreprises si les lieux de restauration collectifs ne peuvent être utilisés que par les employés. Des exceptions sont également faites pour les services d’hôtellerie et aux campings qui ne servent de la nourriture que pour les clients.

Consignes en cas de symptômes.

- Rester chez soi et appeler un des numéros mentionnés ci-dessus. A noter que le 1450 est ouvert 24h/24h.

- Ne pas se rendre auprès du médecin ou de l’hôpital et ne pas prendre les transports publics ni les taxis.

JPEG

Adresse aux Français, 16 mars 2020 - JPEG

Dernière modification : 10/07/2020

Haut de page