Intervention de la Présidente du Kirghizstan, Mme Roza OTOUNBAEVA

A l’occasion de la session extraordinaire du Conseil permanent du jeudi 9 Juin 2011, les Etats participants de l’OSCE ont eu l’honneur d’accueillir Mme Roza Otounbaeva, Présidente de la République du Kirghizstan.

Après avoir chaleureusement remercié la communauté internationale et les Etats participants de l’OSCE pour l’aide apportée suite à la crise de 2010, Mme Otounbaeva a rappelé que même si la situation s’était considérablement améliorée, l’on ne pouvait encore parler de stabilité au sens strict et que les prochaines élections présidentielles, prévues à l’automne, attesteraient des progrès démocratiques réalisés dans le pays. Lors de son intervention, la Présidente kirghize a ainsi souligné les efforts restants à fournir dans l’accomplissement de ses engagements, notamment la réconciliation entre les communautés kirghize et ouzbèque, dans un contexte de tension nationaliste et d’intolérance, le respect des droits de l’Homme et la lutte contre la criminalité organisée. A ce titre, Mme Otounbaeva a fait part de sa volonté d’une mise en œuvre effective des recommandations de la Commission internationale indépendante d’enquête, dirigée par M. Kiljunen, et de la défense de l’Initiative de sécurité communautaire de l’OSCE.

Au cours du débat qui a suivi, la Hongrie a exprimé le soutien de l’Union européenne au travail et aux efforts fournis par le gouvernement kirghize. L’Union européenne, les Etats-Unis et le Canada se sont félicités de l’adoption du nouveau système constitutionnel, du déroulement pacifique des dernières élections parlementaires et de la volonté du gouvernement de travailler aux cotés de la communauté internationale, tout en faisant part de diverses préoccupations sur la situation des droits de l’Homme, particulièrement dans le sud du pays, des cas récents de violence contre les journalistes et de l’absence de procès suite aux évènements de 2010.

La Présidente kirghize a conclu en se félicitant du soutien et de la coopération des Etats participants et en soulignant la volonté de son gouvernement de faire de son mieux pour engager le Kirghizstan sur la voie démocratique.

PDF - 54.1 ko
Réponse de l’UE à la Présidente du Kirghizstan
(PDF - 54.1 ko)

Dernière modification : 10/06/2011

Haut de page