Intervention de la délégation de la France au Conseil permanent du 12 avril

Intervention de la délégation de la France au Conseil permanent du 12 avril 2018 en soutien à l’évocation par le Royaume-Uni du communiqué de l’OIAC relatif à l’affaire Skripal (prononcée par Alexandre Vulic, Représentant permanent adjoint de la France à l’OSCE)

Monsieur le Président,

La délégation de la France apporte son plein soutien à l’intervention de la délégation du Royaume-Uni et se joint aux messages de solidarité exprimés par ses partenaires de l’Union européenne et par ses alliés.

Le Royaume-Uni a tenu la France étroitement informée depuis le début des indices recueillis par les enquêteurs britanniques et des éléments démontrant la responsabilité de la Russie dans l’attaque. Depuis le début, la France a partagé le constat du Royaume-Uni qu’il n’y a pas d’autre explication plausible et exprimé sa solidarité à l’égard de son alliée. L’OIAC vient donc de confirmer ces soupçons.

La Président de la République et la Première ministre britannique ont condamné le 15 mars dernier tout usage d’arme chimique. Ils ont rappelé l’importance du plein respect des conventions internationales et leur engagement dans la lutte contre l’impunité d’utilisation d’armes chimiques. Nos deux pays poursuivront leur coopération dans ce domaine, en particulier à l’OIAC, à l’ONU et à l’OTAN, en lien avec nos partenaires de l’Union européenne.

Avec nos alliés, nous avons demandé à la Russie de répondre à toutes les questions liées à l’attaque de Salisbury. La Russie devrait en particulier déclarer de façon entière et complète son programme « Novichok » à l’organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC).

Lors de son entretien le 19 mars avec M. Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie, le Président de la République E. Macron a appelé les autorités russes à faire toute la lumière sur les responsabilités liées à l’inacceptable attaque de Salisbury, et à reprendre en main fermement d’éventuels programmes qui n’auraient pas été déclarés à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques.

Cette délégation exprime encore une fois sa pleine solidarité avec le Royaume-Uni.

Je vous remercie pour votre attention./.

Dernière modification : 17/04/2018

Haut de page