L’Italie prend la présidence de l’OSCE

Au 1er janvier 2018, l’Italie a pris la présidence de l’OSCE, pour une durée d’un an, devenant le troisième Etat membre de l’Union européenne à présider l’organisation successivement, après l’Allemagne en 2016 et l’Autriche en 2017.

Le président en exercice, le ministre des affaires étrangères italien Angelino Alfano, viendra présenter ses priorités officielles devant le Conseil permanent ce 11 janvier.

JPEG
Sous le triptyque « dialogue, appropriation, responsabilité », l’Italie cherchera à ressusciter « l’esprit d’Helsinki ». Ses priorités seront la résolution de la crise ukrainienne et des conflits gelés (Transnistrie, Géorgie, Haut-Karabagh), les menaces transnationales, la Méditerranée et les migrations.

Dernière modification : 09/01/2018

Haut de page