L’OSCE et la « crise dans et autour de l’Ukraine »

L’OSCE a un rôle de médiateur dans le conflit : la Présidence en exercice a désigné un Représentant spécial au Groupe de contact trilatéral, composé des représentants de l’Ukraine, de la Russie et des régions séparatistes de Louhansk et Donetsk, et coordonné par la diplomate suisse Mme Heidi GRAU. Le Protocole de Minsk du 5 septembre 2014 et le Mémorandum de Minsk du 19 septembre ont été élaborés au sein du Groupe de contact, signés par tous ses membres, ainsi que par les représentants des séparatistes de Donetsk et de Louhansk.

L’OSCE est également impliquée dans la mise en œuvre des engagements pris dans les Accords de Minsk. Sa Mission spéciale d’observation en Ukraine (MSOU/SMM) est chargée, entre autres, de s’assurer du respect du cessez-le-feu et de vérifier le retrait des armes lourdes ainsi que de surveiller un territoire qui s’étend jusqu’à la frontière entre l’Ukraine et la Russie. Une autre mission d’observation de l’OSCE (BOM) est présente sur deux postes-frontières en territoire russe.

L’OSCE a mobilisé l’ensemble de ses outils institutionnels pour répondre au conflit à l’Est de l’Ukraine et fait face à un défi unique de son histoire. Pour ce faire, l’OSCE s’est appuyée sur les Etats participants, dont la France, troisième contributeur au budget de la MSOU, pour trouver les ressources humaines et matérielles indispensables pour s’acquitter de ses tâches.

Plus d’informations :
http://www.osce.org/ukraine-smm/daily-updates
http://www.osce.org/om/122243

Dernière modification : 14/09/2020

Haut de page