La France activement mobilisée au sein des instances internationales, et notamment de l’OSCE

A travers son investissement au sein de l’OSCE, la France est mobilisée en faveur de la lutte contre les trafics d’armes à feu en Ukraine

La France est activement mobilisée au sein des instances internationales, et notamment de l’OSCE, en faveur de la lutte contre les trafics illicites d’armes légères et de petit calibre. Elle a notamment présidé la Troisième Conférence d’Examen du Programme d’Action des Nations Unies en vue de prévenir, combattre et éradiquer le commerce illicite des ALPC, qui a lieu à New York du 18 au 29 juin 2018.

La France et l’Allemagne soutiennent un projet de lutte contre le trafic illicite d’armes, de munitions et d’explosifs à l’intérieur et à travers les frontières de l’Ukraine, lancé par l’OSCE en mai 2017.

Le projet vise à apporter une assistance technique et un soutien institutionnel au service de garde-frontières ukrainien pour combattre les trafics illicites d’armes, de munitions et d’explosifs. Il vise également à favoriser l’échange de bonnes pratiques et d’informations pour renforcer la coopération entre les autorités ukrainiennes et les partenaires régionaux.

La première phase du projet a consisté dans la production d’une étude sur les besoins en matière d’assistance technique et de soutien institutionnel pour développer la capacité des autorités ukrainiennes à lutter contre les trafics illicites d’armes, de munitions et d’explosifs. La deuxième phase du projet, qui sera mise en œuvre sur la période 2018-2021, vise à développer des actions d’assistance répondant aux besoins identifiés.

Dernière modification : 12/11/2018

Haut de page