La situation en Ukraine

Depuis le démarrage de sa présidence au 1er janvier, la présidence suisse de l’OSCE est mobilisée pour réagir aux événements en Ukraine, avec le soutien de la France. site de la présidence.

La France a été en première ligne dans cette crise, notamment avec l’accord obtenu à Kiev le 21 février par la médiation des trois ministres des affaires étrangères du « triangle de Weimar » (France, Allemagne, Pologne).

Les autorités françaises ont condamné l’escalade en cours et la violation de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, et appelé au retour du dialogue entre Kiev et Moscou. Elles sont en contact ininterrompu avec tous les acteurs de cette crise pour trouver une issue politique, y compris en utilisant le cadre de l’OSCE.

Au Conseil permanent extraordinaire convoqué le 3 mars par la présidence suisse, la France était représentée par M. Pierre Cochard, directeur général adjoint pour les affaires politiques et de sécurité, qui a aussi rencontré Mme Victoria Nuland, Secrétaire d’Etat adjointe au Département d’Etat, et a eu des consultations avec M. Lamberto Zannier, Secrétaire général de l’OSCE.

Intervention de M. Gérard Araud, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies en réponse à M. Didier Burkhalter, Président de la Confédération suisse

Dernière modification : 04/03/2014

Haut de page