Lutte contre la traite des être humains

Le Jeudi 1° octobre, la Représentante permanente de la France auprès de l’OSCE, Mme Véronique Roger-Lacan, a rencontré la Représentante spéciale et coordinatrice de l’OSCE pour la lutte contre la traite des êtres humains, Mme Madina Jarbussynova.
Mme Madina Jarbussynova, Représentante spéciale et coordinatrice de l'OSCE pour la lutte contre la traite des êtres humains et Mme Véronique Roger-Lacan, Ambassadrice, Représentante permanente de la France auprès de l'OSCE - JPEG
La Représentante Spéciale a présenté ses activités et les projets de son Bureau. Elle a notamment évoqué les actions conduites en matière de lutte contre la traite des êtres humains au sein des milieux diplomatiques, d’assistance aux mineurs isolés en Moldavie et de contrôle et de sanctions par les Etats participants à l’OSCE des industries ayant recours au travail des mineurs .

La Représentante permanente a indiqué que la lutte contre la traite des êtres humains était une priorité pour la France. Elle comptait de ce fait sur l’engagement et le soutien de la Représentante spéciale et coordinatrice Mme Jarbussynova. Cette politique était aussi un élément essentiel de l’action de l’OSCE dans chacun des Etats participants à l’OSCE, et Mme Jarbussynova pourrait compter sur le soutien de la France à tout projet régional, notamment dans les Balkans, qu’elle pourrait proposer, en coordination et avec la coopération des missions de l’OSCE dans cette région.

Eu égard aux flux migratoires massifs et aux trafics qui malheureusement les accompagnent, les Ambassadrices ont convenu de la nécessité de lutter contre l’impunité des trafiquants. Avec une Représentante spéciale et co-ordinatrice chargée de la lutte contre la traite des êtres humains, et un département de lutte contre les menaces transnationales, l’OSCE a en effet particulièrement vocation à agir dans ce domaine. Elle peut par ailleurs, compte tenu de la zone qu’elle couvre, et de sa capacité à se réunir aux niveaux ministériel et au sommet, donner une impulsion politique à ce combat. Il est également ressorti de cet entretien une volonté commune de mobiliser les énergies au sein des Missions et des Etats pour la réalisation de projets opérationnels.

Dernière modification : 05/10/2015

Haut de page