Participation de la France à la 7ème session du Dialogue Structuré

Participation de la France à la 7ème session du Dialogue Structuré, plateforme d’échange sur les enjeux de sécurité en Europe

« La maîtrise des armements, y compris le désarmement et le renforcement de la confiance et de la sécurité, fait partie intégrante du concept de sécurité globale et coopérative de l’OSCE. Nous sommes attachés à un dialogue ouvert et authentique sur ces questions, en dépit des divergences dans l’évaluation des défis auxquels nous sommes actuellement confrontés. »
Déclaration de « Lisbonne à Hambourg », 2016

La France, représentée par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères et le Ministère des Armées, a participé le 25 octobre à la 7ème session politique du Dialogue Structuré organisé sous les auspices de l’OSCE. Les discussions des 57 Etats participants relatives aux risques actuels et futurs pour la sécurité au sein de l’espace OSCE allant de Vancouver à Vladivostok ont permis un échange sur les différentes perceptions de menaces issues des exercices militaires. Ces exercices, dont des exercices « inopinés » qui se sont multipliés depuis les attaques contre la Géorgie en 2008 puis contre l’Ukraine en 2014, ont contribué à une escalade des tensions et à un accroissement de la méfiance dans la zone. Il est dès lors primordial de développer un échange de vues honnête et ouvert à ce sujet, et d’envisager des solutions pour réduire toutes perceptions négatives. C’est ce à quoi s’attèlent les Etats participants à l’OSCE au sein de ce dialogue dit « structuré ».

Dernière modification : 06/11/2018

Haut de page