Une entreprise française va fournir des drones à la Mission d’observation en Ukraine

C’est une entreprise française basée à Toulouse, Delair-Tech, qui a été retenue par l’OSCE suite à l’appel d’offres concernant la fourniture de 10 drones moyenne-portée au profit de la Mission spéciale d’observation en Ukraine (MSOU). Constructeur de drones professionnels, la société Delair-Tech a su démontrer sa capacité à répondre à un cahier des charges extrêmement exigeant imposé par un théâtre d’opérations particulièrement complexe.

Le drone DT 18 dispose d’une autonomie de 2 heures ou 100 km et opère dans un large spectre de l’imagerie optique. Facilement transportable (le drone seul pèse 2kg), sa facilité de mise en œuvre constituera une très forte plus-value pour les équipes d’observateurs de l’OSCE déployées en Ukraine. Le drone DT 18 devrait être opérationnel courant octobre, à l’issue de la phase de formation des opérateurs sur le terrain.

JPEG

Pour en savoir plus : Site web de Delair-Tech

Dernière modification : 07/10/2016

Haut de page