Une nouvelle Représentante spéciale et coordinatrice de l’OSCE pour la lutte contre la traite des êtres humains (Vienne, 3 octobre)

Madame Madina Jarbussynova occupe depuis peu les fonctions de Représentante spéciale et coordinatrice de l’OSCE pour la lutte contre la traite des êtres humains. Elle était, jusqu’au 1er septembre dernier, coordonnatrice des projets de l’OSCE en Ukraine.

L’une de ses priorités d’action à Vienne est de mettre en œuvre le plan d’action spécifique de l’OSCE datant de 2003, ainsi que son complément adopté par les Etats participants lors du conseil ministériel de Kiev en décembre 2013. Ce document cadre décline la lutte contre la traite des êtres humains autour de quatre axes : prévention du phénomène, protection des victimes, poursuite des criminels, partenariats avec les autres organisations internationales, la société civile ou encore avec les Etats partenaires méditerranéens et asiatiques de l’OSCE.

L’engagement de la France à l’OSCE en matière de lutte contre la traite des êtres humains se traduit par un soutien financier continu des activités mises en œuvre par l’organisation : ainsi, depuis 2004, près de 500 000 euros ont été consacrés à des projets de terrain, notamment dans les Balkans, pour favoriser par exemple la coopération entre les services de police, la justice et la société civile. La traite des mineurs est l’une de nos principales préoccupations et un axe d’effort privilégié. Depuis plusieurs années, des français sont également mis à disposition au sein du bureau de la Représentante spéciale et du Département chargé de lutter contre les menaces transnationales.

L’Ambassadeur Lefebvre a salué l’entrée en fonction de Madame Jarbussynova et rappelé que la France accordait une grande priorité à la lutte contre la traite des êtres humains tant au plan national que dans le cadre des organisations internationales. La France s’est dotée en mai 2014 d’un plan national d’action de lutte contre la traite des êtres humains pour la période 2014-2016. A l’OSCE, la délégation française a la responsabilité de coordonner les positions des Etats membres de l’UE dans les négociations. Pour les Balkans, où agissent plusieurs bureaux de l’OSCE, un conseiller technique régional basé à Vienne auprès des représentations permanentes de la France auprès des Nations-Unies et de l’OSCE est chargé de mettre en œuvre une stratégie spécifique de lutte contre la traite des mineurs

PDF - 949.8 ko
Stratégie de lutte contre la traite des mineurs
(PDF - 949.8 ko)
M. Alexey LYZHENKOV, Département lutte contre les menaces transnationales, Mme Madina YARBUSSYNOVA, l'Ambassadeur MaximeLEFEBVRE
Mme Madina Jarbussynova, l'Ambassadeur Maxime Lefebvre

Dernière modification : 08/10/2014

Haut de page