Venue à l’OSCE de la Sénatrice Leila Aïchi (14 décembre)

Le 14 décembre, la Sénatrice Leila Aïchi, Vice-Présidente de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées, est intervenue lors du Comité économique et environnemental de l’OSCE. Elle a mis l’accent sur le lien entre dérèglement climatique et sécurité.

Elle a rédigé le Livre vert de la Défense paru en février 2014 dans lequel elle souligne que le dérèglement climatique est désormais un risque stratégique à part entière par le caractère inédit, multidimensionnel et global de ses conséquences.

JPEG

Elle y préconise par ailleurs l’émergence d’une Green Defense. Elle considère en effet qu’il est désormais nécessaire d’adapter notre armée au dérèglement climatique, mais aussi à la finitude des ressources, en intégrant le développement durable comme donnée stratégique pour repenser l’outil de défense.

Dans la continuité de ses recommandations, s’est tenu pour la première fois à Paris en octobre 2015, en amont de la COP21, un Sommet international des Ministres de la Défense sur le dérèglement climatique.

Titulaire d’un DEA en droit des affaires, d’un DESS en gestion de l’entreprise et d’un MBA, Leila Aïchi est avocate au barreau de Paris, spécialisée dans les dossiers liés à l’environnement. Elle a été élue au Sénat le 25 septembre 2011.

Dernière modification : 20/12/2016

Haut de page